La rivière

La rivière

L'alliance solide et durable de la vigne et du fleuve est née de la rencontre de données physiques

La pêche

Antérieurement, à la cale du port se tenait une activité très particulière : la pêche à l'escave, d'où le nom figuré au XVIIIe siècle sur la carte de Belleyme, et qui fut usité à Vignonet dans les actes notariés jusqu'en 1966 pour localiser le lieu.

Le trafic fluvial

De Castillon à Libourne, la navigation dans cette partie de la rivière appelée la Basse Dordogne était quasi permanente. Mais le trafic fluvial était irrégulier, soumis aux saisons et aux caprices du fleuve.

Les relations entre agriculture, viticulture et activités du fleuve

Jusqu'au début du XIXe siècle au moins, la viticulture ne dominait pas les autres activités agricoles.